• Présentation de la famille

     

    Présentation de la famille

     

    Il y a bien longtemps... Dans une galaxie lointaine, très lointaine...

    * Non non attends ! C'est pas la bonne fiche de notes ! *

    Il était une fois, dans un pays lointain, un jeune prince qui vivait dans un somptueux château...

    * Mais bon sang, c'est pas ça ! Où sont mes notes ?! Grrrr !!

    Mélangez 4 oeufs, 1L de lait et 25g de...

    * Aaaaaaaaaaaaaaah ! J'en ai marre !!! Bon tant pis, on y va à l'impro.*

    ...

    Courageuses, sûres d'elles et bienveillantes... Si les femmes de la famille Svanhilde devaient être décrites par trois adjectifs, ce seraient sûrement ceux-là. Depuis plusieurs générations, ces dames de caractère prospèrent et font la fierté de leur communauté. Œuvrant pour le bien de tous, perfectionnant leur art ou s'épanouissant dans leur carrière, chaque nouvelle née Svanhilde est encouragée à suivre sa voie et à s'améliorer.

    Comme il est facile de le deviner, ce sont les femmes qui tiennent les rênes de la famille. Non pas qu'elles pensent les hommes incapables de s'en charger, mais elles dégagent un tel charisme que ces derniers ne songent même pas à prendre leur place.

    Cette lignée à succès débuta avec Agate Svanhilde qui fût la première femme Générale de Montsimpa. Par superstition (ou fantaisie, il est encore difficile de le savoir aujourd'hui) Agate décida que toutes ses filles ainsi que les filles de ses filles porteraient des noms de pierres précieuses. Elle espérait ainsi insuffler à ses descendantes les qualités de ces minéraux : la beauté et la force.

    Comme elle l'espérait, toutes ses héritières excellèrent dans leur domaine. Certaines devinrent des scientifiques de renom, d'autres des femmes d'affaires impitoyables, des sportives exemplaires ou encore des artistes légendaires.

    Tant et si bien qu'au bout de plusieurs générations, on pouvait parler de l'Empire Svanhilde sans aucune exagération.

    Une des dernières nées, Émeraude Svanhilde, s'avéra être une des chefs cuisinières les plus douées de sa génération. Elle résidait à Sunset Valley et était marié à l'homme idéal. Comble de bonheur, elle venait de donner naissance à une ravissante petite fille qu'elle nomma Rubis en hommage à la chevelure flamboyante de l'enfant.

    Malheureusement, les sommets de bonheur et de réussite qu'elle atteignit égalèrent les basfonds de tristesse et de désespoir qu'elle traversa ensuite. Son époux, si charmant, si attentionné et si bienveillant, se révéla être un véritable gougeât. Un soir où elle rentrait exceptionnellement plus tôt du travail, elle surprit son homme au lit avec une autre femme.

    Son monde s'effondra... Tous ses souvenirs, son passé et son histoire devinrent une torture. Elle sombrait peu à peu et même le sourire de sa fille n'y changeait rien. L'immense réussite des Svanhilde était devenue, pour Émeraude, sa plus grande faiblesse : elle était incapable de gérer les échecs et ne savait pas comment y faire face.

    Émeraude ne supportait plus de vivre et mit fin à ses jours.

    Comble de malheurs pour la famille, Émeraude était toujours légalement mariée à son décès. Fille unique, ses parents décédés et Rubis étant encore une enfant, c'est son époux qui hérita de l'immense fortune familiale. Bien évidemment il ne se gêna pas pour dilapider l'héritage et abandonna Rubis aux services sociaux.

    Baladée de foyer en foyer, Rubis eu une enfance et une adolescence pour le moins chaotique. Elle basculait peu à peu dans la délinquance. A ses quinze ans, elle fût confiée à un couple de retraités (seule famille d'accueil ayant accepté de la prendre vu son comportement). Les débuts furent très difficiles, mais ces gens étaient d'une telle douceur et d'une telle bonté qu'ils parvinrent à lui faire reprendre le droit chemin.

    Trois ans plus tard, la vieillesse emporta les parents adoptifs. Rubis était tout juste majeur, avait peu d'argent en poche, aucune formation mais elle était bien décidée à honorer la mémoire de ces braves gens. Et surtout, à redorer le blason des Svanhilde...

    « AccueilChapitre I : Willow Creek »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :